Présentation

Contact

Nettoyages et préparation des voûtes

Tout d’abord on a fixé que les 20, 21 et 22 septembre on coule la chape sur les voûtes. On doit donc avoir tout installé ce qui va être noyé dans la masse : évacuation, tuyaux sous pression et électricité.

J’ai commencé la journée par aller - pour la énième fois... - chercher du matériel pour l’évacuation des eaux usées.

Puis on a fait un peu de nettoyage et on est allé chercher de portes de récup à Valangin dans un vieil appartement en cours de rénovation. Ça nous a pris la matinée car il a fallu démonter les encadrements et comme à l’époque ils faisaient ça bien, ils étaient biens accrochés...

L’après-midi on a mis en place les tuyaux d’évacuation, mais on ne les a pas soudés.

JPEG - 80.7 ko
JPEG - 93.1 ko
Evier et machine à laver (1re version)
JPEG - 142.9 ko
Douche et lavabos
JPEG - 71.7 ko
Réception des toilettes et montée vers le 1er
Soudage de tubes et poste des tubes sous pression

Pendant la nuit ;-) j’ai repensé à la manière d’évacuer les eaux usées de la cuisine. Et je crois qu’il y a mieux à faire pour ce qui est de la machine à laver la vaisselle. Je m’explique : ce que j’ai prévu est de faire sortir de la cloison le tube juste à l’endroit où sera la dite machine. Le problème est que je ne sais pas encore où elle sera exactement. Alors je me suis dit que ce serait mieux d’avoir un tuyeau qui longe la cloison et je le couperai à la bonne longueur plus tard. C’est mieux en photo...

JPEG - 93.1 ko
Evier et machine à laver (1re version)
JPEG - 81.9 ko
Le changement
JPEG - 133.7 ko
Les tuyaux en attente

Une fois que tout était en place et que j’avais tout vérifié 20 fois (surtout les pentes...), on a tout soudé. Ca c’est fait !

JPEG - 146.2 ko
La descente puis dans la voûte

Ensuite on a fini de tirer les tube d’eau sous pression car il manquais encore à notre plat de spaghetti le tubes pour le 1er étage :
- baignoire,
- lavabo dans la chambre,
- lavabo dans les WC
- les toilettes. Même si ce sera des toilettes sèches, je prévois quand même une éventuelle conversion...

Pour ce faire j’ai quand même dû installer la lisse haute et basse de la cloison de la salle de bain du rez supérieur car les tubes passent à travers.

Au 1er, pour le moment, les tubes sortent au milieu de rien. J’espère donc qu’ils seront à la bonne place ;-).

JPEG - 94.3 ko
Les montées au 1er
JPEG - 130.6 ko
Les attentes au 1er

Pour finir la journée, on a commencé à trier le « plat de spaghetti ». C’est à dire que je vais organiser mes nourices [1] à la cave en mettant l’eau chaude derrière et l’eau froide devant. Je pense aussi que je vais essayer de les décaler pour avoir un meilleur accès (si vous ne comprenez pas vous verrez bien quand je le ferai...).

JPEG - 170.3 ko
La classification des tuyaux
Notes

[1Distribution de l’eau aux tuyaux.

Finalisation du sanitaire sur les vôutes

Voilà, on finalise tout ce qui est des tubes pour l’amenée d’eau sous pression ainsi que pour l’évacuation.

On finit de trier nos tuyaux et on finit les restes d’évacuation.

Suite de quoi on a bétonné quelques parties de ces tuyaux pour que tout ça ne bouge plus.

JPEG - 178.9 ko
Triés et bétonnés
Voilà le tuyaux d’eau sous pression son triés et bétonnés.

On a quand même un petit soucis : avec ma femme on aimerait faire une douche à l’italienne et pour ce faire, il faut une grille à raz le sol. On est tombé sur un catalogue et on a flashé sur une grille ronde avec des motifs. Le problème récurrent est qu’en Suisse, dès qu’on sort un peu du moule, on ne trouve plus rien. Apparemment ces grilles ne sont quasiment pas utilisées et donc il faut faire des commandes spéciales et donc ça prend du temps et donc je n’aurai pas les pièces avant de couler mon béton de chanvre... Qu’à cela ne tienne, on a fait une réserve et on coulera la partie de la douche plus tard...

Aujourd’hui on arrête là car je me sens très fatigué et un peu malade. Ce n’est pas un bon jour et comme je l’avais dit précédemment il faut s’écouter pour éviter des pépins et du travail bâclé qu’on recommencera ou regrettera de toute façon...

Reste le gainage électrique...

Ben oui c’est bien beau de mettre tout ce qui est sanitaire, mais au niveau du tubage, l’électricité a aussi sa part et elle est pas moindre...

Avant d’aller plus loin, j’aimerais dire que j’ai changé de gaines. J’ai fait l’acquisition de gaines blindées qui empêchent les champs électro-magnétiques. Elles sont franchement plus chères, mais bon notre santé n’a pas de prix.

Pour ce qui est du réseau informatique et télévision je ne prends pas de la gaine blindée car les câbles le sont déjà.

Bon ben on a passé la journée à gainer, gainer et gainer. Ça en fait des gaines.
C’est aussi un peu la prise de tête car il faut penser à tout (machines à laver, cuisinière, informatique, ce qui va au 1er, etc...).

D’ailleurs à la fin de la journée je me suis rendu compte qu’il me manquait quelques trucs :
- Réseau & téléphonie à la salle à manger
- Les lumières du rez-inférieur
- L’eau sous pression pour le poêle de masse et une évacuation (normes de sécurité)
- Des tubes pour pour le circuit d’échange

Pour la petite parenthèse, ces deux derniers points sont en fait pour chauffer l’eau sanitaire quand le poêle flambera. Je reviendrai plus en détails à la réalisation du PDM...

JPEG - 96.5 ko
Un peu tout est au centre...
JPEG - 150.3 ko
Le goulet
C’est là que tout descend à la cave !
Dernières mise en place avant coulage

Voilà, c’est le dernier moment pour être sûr que tout y est, car dès demain, on recouvre les voûtes de béton de chanvre !

Bon alors si je reprends ma liste, je dois :
- Tirer une gaine pour le réseau et la téléphonie à la salle à manger => ça c’est fait !
- Prévoir un boîtier de dérivation pour les luminaires au rez-inférieur => ça c’est fait !
- Tirer un tube d’eau sous pression et une évacuation pour le poêle de masse => ça c’est fait !

JPEG - 89.6 ko
Ajout de l’évacuation pour le PDM
AU milieu de l’image, le tube qui revient a été greffé...

- Des tubes pour pour le circuit d’échange => ça c’est pas fait. Ça attendra et on passera par ailleurs que sur les voûtes.

Je me suis aussi assuré que tout ces tubes et gaines soient bien fixés. En effet, s’il bougent, dans le béton de chanvre, à la longue ça va se tasser autour du tuyau jusqu’à faire une bonne différence en surface... Donc pour le bon conseil, si béton de chanvre alors bien tout fixer !!

Vu qu’on est au rez-supérieur (1 étage plus haut), il faut que l’on puisse monter le béton de chanvre pour le couler ! Qu’à cela ne tienne, on a construit un pont !

JPEG - 204 ko
Pont pour monter les brouettes

Voilà, on est prêts, demain sera une grosse journée !!

Coulage de la première couche

Voilà, on coule !

Bon ben pas grand chose à dire. Pour la technique c’est la même que celle qu’on a fait pour le rez-inférieur à un détail près : au lieu de mettre de la chaux aérienne (qui durcit au contact de l’air), on a mis de la chaux hydraulique (qui durcit au contact de l’eau). Ça devrait durcir plus rapidement ! D’ailleurs la chape du rez-inférieur n’est toujours pas sèche !! Si ça se trouve, elle le sera après celle-ci...

On a presque tout fini, il nous reste juste la salle de bain. On essaiera de finir demain en plus de la dernière couche.

JPEG - 187.2 ko
Et voilà, on attend la dernière couche
JPEG - 155 ko
La salle de bain au milieu qui est encore en chantier

Un grand merci à Lukas pour sa précieuse aide !!

La deuxième couche

Voilà on attaque la couche de finition. On est un peu fatigué de la grosse journée d’hier, mais on y fous !

On fait les réglées et on tire à la règle.

Une journée stressante pour moi car on a la machine jusqu’à mercredi et la semaine prochaine je ne peux pas travailler comme prévu. On dois donc finir aujourd’hui si je veux respecter ma règle « jamais le dimanche » !

Ben on a pas fini... Reste encore une fois de plus la salle de bain.

JPEG - 141.6 ko
A la réglée !
JPEG - 125.8 ko
Ça c’est fait !

Un grand merci à Nicole, Isabelle, Didier et Flavio pour leur précieuse aide.

L’exception qui confirme la règle !

La rèle : Jamais le dimanche !
L’exception : vous l’aurez compris, on est dimanche !
La confirmation : j’aime pas travailler le dimanche (surtout qu’il ne faisait pas beau).

Restait environ 4 m2. On les a fait (une machine) puis il a fallu tout nettoyer à fond pour rendre le matériel.

Bon ben maintenant c’est fini ! Le voûtes ne sont visible que par dessous maintenant et c’est très bien comme ça ! Je suis content.
Heuuu fini ou presque, car la partie de la douche n’est pas coulée, pour cause qu’on avait pas encore reçu le siphon qui doit être noyé dans la masse... On fera ça plus tard.

JPEG - 134.1 ko
On a tout barricadé
JPEG - 90.5 ko
Fini !

Je dirais que tout le gros oeuvre horizontal est fini, il faut maintenant faire le vertical (cloisons et enduire la paille à l’intérieur).
Mais avant tout ça, on doit fignoler deux ou trois points pour la venue des fenêtres qui sont actuellement en fabrication et deux ou trois autres choses pour l’enduit de finition.
Suite de quoi on va faire les panneaux solaire pour boucler définitivement le toit et pouvoir enlever les échafaudages.

Pour la petite histoire, cette fois-ci ce n’est pas quelqu’un qui a marché dans le béton frais, mais un chat :-) !

JPEG - 153.2 ko
Runtudju
Cette fois-ci c’est un chat qui est venu visiter ;-)
Préparation de la venue des fenêtres

Les fenêtres sont actuellement en production. Elles vont donc bientôt arriver et être installées. On sera bientôt hors d’air !

Mais avant ça, il faut préparer le terrain. J’ai une liste de petites choses à faire. Voici ce qu’on a fait aujourd’hui.

On a tout d’abord ajusté les encadrements de fenêtre. En effet sur certaines fenêtres, on a dû faire un rajout pour que l’encadrement soit à fleur. Seulement ces rajouts à certains endroits, dépassaient de l’encadrement de base et donc ça donne des difficultés pour pouvoir poser les fenêtres. On a donc enlevé ces pièces et on les a rabotées, puis poncées.

A propos de ponçage, j’ai fait l’acquisition d’une ponceuse à ruban. C’est vraiment autre chose pour poncer les surfaces planes ou enlever de la matière assez rapidement. C’est pas autant efficace que le rabot, mais quand même, avec une bande de 40 ça arrache bien !

Puis on a fait une petite pente en haut des encadrements pour que l’eau ne stagne pas là et pire qu’elle s’infiltre dans la paille... Je les ai d’ailleurs faites avec la fameuse ponceuse à ruban !

JPEG - 56.8 ko
Pente en haut de encadrements
Pour que l’eau ne stagne pas là et pire qu’elle s’infiltre dans la paille...

On a aussi fait une série de ponts pour avoir l’accès aux différentes fenêtres qui sont inaccessibles.

JPEG - 82.6 ko
Pont pour accéder à la pose sur l’arche
JPEG - 138.8 ko
Pont pour le hublot
JPEG - 97.5 ko
Pont pour la porte d’entrée

Voilà, ma liste de petites choses avance, mais elle n’est encore pas finie !!

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0