Présentation

Contact

Construction Poêle de masse et cheminée
Nettoyages

On a déjà commencé à nettoyer hier et on va aller plus en profondeur aujourd’hui.
Ça a aussi été une journée pleine de rendez-vous (poêlier fumiste, électricien et charpentier).

Bon pour commencer, on a nettoyé les galets du hérisson ventilé et ils en avaient bien besoin !! Pour ce faire, j’ai loué un souffleur-aspirateur à feuilles que j’ai mis en mode aspirateur.

JPEG - 123.8 ko
L’aspirateur

Eh ben je crois que je préfère passer l’aspirateur sur mon tapis ;-). C’était assez pénible car la paille c’est un peu comme les confétis, ça se faufile partout et en profondeur.
On a trouvé une technique pour aller chercher la poussière de paille en profondeur : pendant qu’un fait l’aspirateur, l’autre retourne les galets avec une pioche.
On a passé quelques heures à faire ça, armés de masque, pamirs et lunettes de protection (ouaip, le filtre de l’aspirateur n’est pas très fin...) et je crois qu’on va recommencer juste avant de faire la chape en béton de chanvre.

Avant

JPEG - 96.3 ko
Allège sud-est
L’allège est la partie sous la fenêtre.

Après

JPEG - 121.9 ko
Le galets nettoyés

Mais pour être clair et pour le conseil du jour, ceci est une technique palliative. Ce qui aurait dû être fait est :
- Soit mettre les galets juste avant de couler la chappe de béton de chanvre.
- Soit protéger les galets avant de faire la paille.
Personnellement j’aurais choisi la deuxième solution. Le pire est que j’y ai pensé, mais la flemmardise a gagné...

Au niveau de mes rendez-vous :
- J’ai trouvé un poêlier-fumiste qui m’a l’air parfait pour mon projet. Il a l’air très compétent, intéressé par le projet et ouvert au « coatching » pour l’auto-construction ! De plus, j’ai un très bon feeling avec. On a déjà un début de projet pour le PDM [1] et on a vu ensemble les détails pour la cheminée (sa position et l’emplacement des entrées des divers poêles). Je ferai un article en temps voulu pour expliquer plus en détails le projet du PDM.
- Pour l’électricien, même chose. Il est ouvert à l’auto-construction et m’a conseillé un système que je crois que je vais prendre. Même chose, je ferai un article en temps voulu.
- Pour le charpentier, on a vu ensemble quelques points dont le chevêtre pour la cheminée ainsi que des renforts pour le PDM (eh oui on compte environ 2 tonnes pour le PDM).

Demain, on fait justement le chevêtre et on coule la fondation de la cheminée. Le but étant de monter la cheminée la semaine prochaine.

Notes

[1Poêle de masse ou poêle à accumulation.

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0