Présentation

Contact

Construction Poêle de masse et cheminée
On monte sur le toit

La cheminée va bientôt sortir de la maison. Il faudra donc que l’on monte sur le toit, de plus, la trémie de la cheminée est encore bouchée.

Par conclusion, on doit :
- Se mettre en sécurité et donc monter un pont de couvreur à l’est. Il sera aussi utile pour le ferblantier qui vient dans 2 semaines et pour la pose des panneaux solaires.
- Ouvrir la trémie de cheminée.

On attaque donc le pont de couvreur. Pour ce faire, on remet 4 perches à l’extérieur de la maison qui auront pour rôle de nous faire une barrière au dessus du niveau du toit. Puis on a mis les plateaux et enfin les barrières. Ca nous auras quand même pris la matinée et le début d’après-midi.

JPEG - 86.7 ko
Le pont de couvreur fini
Ou presque, il manque encore un petit peu de barrières.

Bon maintenant, on fait l’ouverture de la tremie de cheminée.
On commence par repérer son emplacement et enlever les tuiles. Puis on a coupé les lattes à tuiles. Le charpentier qui nous avait fait le chevêtre avait eu la bonne idée de nous tracer l’emplacement de la trémie sur les panneaux d’étanchéité.
Reste à découper les panneaux d’étanchéité. On a fait tout un mic-mac pour le faire (que je ne vais pas vous expliquer ici, ça ne vous apporterait rien), et seulement à la fin on a eu la lumineuse idée de sortir la tronçonneuse (c’est ça qu’il faut retenir...). Donc si c’était à refaire (ce qui sera le cas pour la trémie du velux), on ferait la découpe à la tronçonneuse depuis dessous.
A part ça, j’ai trouvé que ces panneaux d’étanchéité (en bois compressé) faisaient vraiment du chenis ! De plus au niveau écologique je ne les sens pas (je dis pas qu’ils ne sont pas écologique, mais juste que j’ai pas le feeling avec). Je crois que si je recommençais la maison, je ferait toute cette couche avec des planches posées à clin en faisant bien attention que les noeuds soient étanches.
On a aussi perdu pas mal de temps à agrandir un peu la trémie du côté est car le chevêtre était au final à peine trop contre la cheminée. Ce qui fait que la distance de sécurité entre le haut du chevêtre et la cheminée n’était pas respectée.

JPEG - 78.1 ko
La trémie
A droite on voit notre découpe pour l’agrandir afin de respecter les consignes de sécurité.

Fin de journée, on a eu bien chaud sur le toit !

Demain on finit la cheminée.

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0