Présentation

Contact

Construction Poêle de masse et cheminée
Premier feu !

Ça y est j’ai branché ma première source de chaleur au bois à la cheminée ! Il s’agit d’un vieux potager de la marque Sarina qui faisait partie du lot avec l’achat du terrain. Selon l’ancien propriétaire, il n’a été utilisé que quelques fois pour des raisons de WAF :-).
Mon poêlier-fumiste m’a expliqué ce qu’il fallait regarder pour voir s’il était en bon état. Il faut surtout voir si les briques réfractaires dans le foyer sont en bon état, et effectivement, elles sont comme neuves !! L’historique du potager semble donc vrai ?!
Pour le brancher j’ai acheté des tube métalliques fait pour ça, ainsi qu’une réduction pour le branchement dans la cheminée. Il faut bien mesurer les diamètres des différents embranchements !
J’ai aussi bouché les autres entrées de la cheminée avec des bouchons prévus à cet effet.
On aura pour combustible la myriade de déchets de bois de construction. Recycling, recycling !

JPEG - 87.4 ko
Le potager
JPEG - 120.2 ko
Et voilà, la cheminée fait son travail !

On a aussi continué à remplir les cloisons. avec la terre, mais aussi avec la laine de chanvre. Pour celle-ci, comme je l’avais dit précédemment j’ai essayé d’utiliser une meuleuse munie d’un disque en diamant pour découper les panneaux. Résultat : c’est extra ! Pour moi c’est donc un bon moyen.

JPEG - 143.2 ko
La découpe des panneaux de chanvre à la meule

Toutes mes cloisons du rez-supérieur sont donc remplies ! Il faut maintenant mettre les paillons et enduire avec la terre.

JPEG - 126.3 ko
Terre en partie et chanvre de l’autre

Pour que la terre sèche et aussi pour maintenir la maison chaude (pour évacuer l’humidité), j’ai mis des petits chauffages à ventilateur et c’est assez efficace : mes cloisons en terre sèchent (par contre je me méfie de la facture d’électricité...) !

JPEG - 139.3 ko
Cloisons qui commence à sécher
On voit ici le flux d’air chaud qui a séché le milieu du mur (partie claire).

Un grand merci à Didier qui une fois de plus est venu m’aider !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0