Présentation

Contact

Construction Toit
Isolation du toit

Pour ce deuxième chantier participatif, nous avons joyeusement remplis tous les « entre-chevrons » (ou presque [1]) en suivant notre technique développée pendant nos essais.

Ce qui m’a impressionné, c’est la vitesse à laquelle le gros du travail a été fait. EN presque 2 heures, tout les « entre-chevrons » « simples » étaient remplis !

JPEG - 184.2 ko
Début de journée
Nous étions encore à l’ombre...
JPEG - 217.8 ko
JPEG - 379.6 ko
Mise en place des bottes.
En 2 heures, quasiment toutes le bottes non spéciales étaient posées.

Suite de quoi, nous avons « bourré » les vides pour éviter des déperditions thermiques. Par exemple à la jointure des bottes, il y a souvent des vides. C’était le plus long travail et le plus pénible vu le soleil qui tapait. D’ailleurs c’était impressionnant de sentir la différence de température entre être sur le toit et sous le toit isolé ! La paille fait déjà sont petit effet...

JPEG - 201.8 ko
Pan est fini !
JPEG - 278 ko
JPEG - 299 ko
Pan ouest pas fini...
C’est là que devra venir le chevêtre de la cheminée. Nous avons dû laisser 4 colonnes afin que le charpentier puisse le visser depuis les chevrons extérieurs.

Ce n’est pas 100% fini, car il y aura quelques retouches à faire juste avant la pose de la sous-couverture. Certaines bottes on été un peu trop compressées et bombent. Du coup elles vont appuyer contre la sous-couverture, ce qui ne me plait pas car je souhaite qu’il y ait un peu d’air qui circule entre la paille et la sous couverture afin que la botte puisse respirer et éventuellement sécher si besoin est.

Attention, nous avons pris conscience que la paille glisse beaucoup, et donc il faut quand même être très attentif quand on se ballade sur un toit couvert de paille...

Un grand merci à Maggie, Didier, Roland, Lany, Caryl, Flavio, Vincent, Bernard, Colette et Isabelle.

Notes

[1Le charpentier n’a pas pu faire le chevêtre pour la cheminée, nous avons donc dû le laisser libre pour qu’il puisse le construire.

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0