Présentation

Contact

Construction Les murs en paille
Préparation pour les enduits extérieur

Les murs vont bientôt être enduits et l’entreprise Pittet Artisans qui fera le travail est venu voir sur place les prérequis pour enduire. Je dois donc encore :
- Peigner la paille pour enlever les brindilles qui ne tiennent pas afin que l’enduit ait une bonne accroche.
- Améliorer et finir le bourrage des vides dans la paille.
- Finir de planter les pieux qui aideront à porter les enduits.
- Finir l’habillage du hublot du rez-supérieur.
- Rectifier la position de quelques bottes afin que les murs soient droits et que l’appuis pour l’enduit sur les semelles en béton soit dégagé.
- Rectifier quelques échafaudages pour que toutes les parties de murs soient accessible.
- Couper (raccourcir) la languette autour de l’arche à 3 cm.
- Trouver un moyen de faire un languette autour des hublots pour éviter des courants d’air.
- Mettre des supports en attente pour les descentes de chénaux.
- Poser les boîtiers et tubes électrique pour les prises extérieur.

Alors aujourd’hui on va « peigner la paille », faire le « bourrage des vides » ainsi que l’« habillage du hublot ».

Par chance j’ai deux personnes motivées qui sont venus m’aider. Ils vont prendre ce qui concerne la paille. Pour peigner il va falloir en fait gratter toute la surface avec les doigts (habillées de gants bien sûr).

Une fois fini ils ont attaqué le bourrage des vides.

Pour ma part je vais faire l’habillage du hublot. Pour le faire, j’ai décidé d’utiliser du béton de chanvre.

On commence par mettre des clous pour que le béton de chanvre soit lié au bois.

JPEG - 76.6 ko
Les clous

Puis on fait le dit béton. C’est la première fois que je fais du béton de chanvre, mais j’en ai déjà posé sur un autre chantier, ce qui fait que je sais à peu près la consistance que je dois avoir. Bon pour la recette, j’ai un à peu près d’explications et je ferai avec. On mettra de l’eau, dans laquelle on mettra environ trois doses de chaux aérienne (nekapur) et environ une dose de plâtre d’électricien (fixit 101). On mélange tout ça afin d’obtenir une bonne crème pas trop liquide, puis on ajoute le chanvre afin d’obtenir un mélange un peu pâteux. Attention la prise est relativement rapide (dû au plâtre). La recette risque de changer avec le temps, mais je vous tiendrai au courant.

JPEG - 192.6 ko
L’ajout des copeaux de chanvre

J’avais déjà eu beaucoup de plaisir la première fois que j’en avais posé. Je confirme c’est un matériel extraordinaire, ça sent bon et, comment dire, c’est carrément apaisant (et je vous jure que j’en ai pas fumé ;-) ).

Pour la pose, il faut mettre la « pâte » et bien la tasser avec un bâton.

Pour faire l’arrondi à l’intérieur, j’ai utilisé des chutes de découpe des éléments des hublots que j’ai vissées ensemble, et c’est extra !

Attention, ne pas oublier de se protéger avec des gants plastiques (type gants de ménage) car la chaux brûle ! Attention aussi aux yeux !!

Ce qu’il y a aussi de magique, est qu’on peut décoffrer tout de suite, sans attendre que le béton ait pris.

JPEG - 84.3 ko
Une partie déjà faite
JPEG - 139 ko
On a fait les trois quarts
Qui sont déjà décoffrés !

Un grand merci à Frédéric et Jeremy pour leur participation et surtout par cette chaleur !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0