Présentation

Contact

Construction Electricité
Premiers pas dans l’éléctricité

Ce matin, j’ai passablement couru après une commande que j’avais fait en France. En effet j’ai acheté de la bande résiliente en feutre de chanvre. Le transport pour la Suisse plus le dédouannement étant plus cher que le matériel, j’ai fait livré ça chez une connaissance en France. Problème, la dite connaissance n’était pas là ce jour-ci. Après des négociations téléphonique avec le transporteur, ils ont refusé de laisser le colis sur place ou de le remettre à un voisin ! Grrrr !

Nous avons aussi commencé à dégager les solives du rez-supérieur afin de pouvoir poser le plancher.

En fin de matinée, mon électricien m’a livré du matériel et m’a fait un petit cours pour poser les boitiers et les tubes à l’extérieur. Et voici la synthèse :

  • Il faut fixer les boitiers pour qu’ils tiennent suffisement bien pour ne pas bouger pendant l’application de l’enduit. Suite de quoi l’enduit les tiendra.
  • Les boitiers doivent être complètement dans l’enduit. C’est mieux qu’ils soient trop dedans que un petit peu dehors.
  • Il faut bourrer les boitiers avec du papier afin d’éviter que l’enduit ne les remplissent...
  • Pour les tubes, il faut boucher les bouts afin d’éviter que du chenis entre dedans.
  • Il faut éviter de faire des coudes trop serrés, sinon on auras de la peine à pousser les câbles dans les tubes.
  • Il faut bien enfoncer les tubes dans les boitiers, quitte à les couper plus tard.

Bon le petit cours étant fait, passons à la pratique. Pour fixer les boitiers on a trouvé une bonne combine : j’ai repensé à nos pieux qu’on a mis pour tenir l’enduit. Puis je me suis dit qu’avec un plus gros pieux ça devait faire l’affaire ! Proof of concept, je coupe un bou de 20 cm de latte à tuile que je taille en pointe et je l’enfonce. Parfait, ça tiens super bien et c’est facile à fixer le boitier !

JPEG - 148.2 ko
Boîtier en attente et son tube

On attaque donc les tubes. Dans ma conception de la maison, je n’ai aucune envie que quoi que ce soit traverse les murs de la maison. Et donc, lors du terrassement, j’avais fait poser des tubes Symalen qui partaient de la cave jusqu’au 4 angles de la maison (à peu près...). On commence par le tube sud-est et tout contents on commence à pousser le tube électrique. Et merde, il bloque ! Bon après plusieurs essais, on a finalement trouvé un autre tube plus rigide qui nous a permis de passer une motte de terre qui s’était logée dans le tube.
Un petit truc : chaque fois que vous passez quelque chose dans un tube, faites passer une ficelle en même temps, comme ça la prochaine fois que vous souhaiterez passer quelque chose dedans il suffira de tirer la ficelle...

JPEG - 132.1 ko
Tube Symalen qui va à la cave

Bon une fois fait, on a tout bien raccordé les différents boitiers et on a attaqués le sud-ouest. Là à notre grande surprise il n’y avait apparemment pas de tube, pourtant à la cave, il y avait bien 4 tubes... On a alors remis notre tube plus rigide et on a taper au bou. Ceci nous a permis de repérer (aux sons et aux vibrations) l’endroit où il était enfouis. On l’a dégagé et yop la boum on a fini le sud-ouest.
D’ailleurs bon conseil : si vous faites mettre des tubes comme moi, vérifiez bien qu’il soient assez longs, là où vous les voulez et qu’ils restent visibles !!

Voilà pour aujourd’hui. On a pas mal perdu de temps avec ces tubes Symalen.

JPEG - 187.1 ko
Boîtier pour une lampe
JPEG - 246.5 ko
A un angle

Demain on fini l’électricité extérieur, puis on attaque le plancher.

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0